Génétique Canards : vers de nouveaux critères de sélection ?

10/12/2020

Comme pour de nombreuses espèces, les programmes de sélection génétique en canard se focalisent historiquement sur les caractères de production comme la croissance, l’efficacité alimentaire, le rendement de pièces nobles ou les performances de ponte. Les progrès réalisés par le passé sur ces caractères sont tels, qu’il devient aujourd’hui de plus en plus difficile de réaliser des gains génétiques annuels substantiels sur ces derniers.

A contrario, les professionnels de la filière palmipède constatent depuis plusieurs années une certaine dégradation de caractères liés au comportement de leurs animaux comme : augmentation de la couvaison, du nervosisme, du picage ou agressivité et battement des ailes pendant la phase d’engraissement.

Ces caractères étaient jusqu’ici volontairement mis de côté par les sélectionneurs car trop difficiles à mesurer de manière objective tout au long de la carrière d’un individu, avec des techniques traditionnelles.  

 En lien direct avec la miniaturisation et la diminution des coûts des composants électroniques, Grimaud Frères Sélection, l’un des acteurs historiques de la Filière, a lancé un programme de recherche innovant sur ces nouvelles attentes.  

L’entreprise a mis en place une technologie de géolocalisation indoor dans ses bâtiments de sélection en canards Barbarie et Pékin.

Chaque sujet est ainsi équipé d’un capteur dit « actif », capable d’émettre un signal radio toutes les 10 secondes pendant plusieurs semaines. Ce signal est ensuite réceptionné par plusieurs antennes disposées dans le bâtiment. La technique de trilatération (« temps de vol » du signal) retrouve la position du capteur dans le parc avec une fiabilité à une trentaine de centimètres près.

La quantité d’informations positionnelles collectées ouvrent des perspectives sans précédent dans l’établissement de nouveaux critères de sélection :

  • La distance parcourue par un sujet quotidiennement
  • Son pourcentage de fréquentation aux mangeoires et aux abreuvoirs
  • Le nombre de « va-et-vient »
  • Le degrés d’interactions avec ses congénères
  • Les accélérations brutales

L’ensemble de ces critères sont dès aujourd’hui intégrés dans les programmes d’évaluation génétiques des lignées Grimaud Frères Sélection. L’objectif est d’établir des liens plus ou moins directs avec les caractères comportementaux que leurs clients souhaitent corriger (agressivité, nervosisme), maintenir (mobilité) ou améliorer (docilité).

Ces innovations en cours montrent que la recherche d’un plus grand confort d’élevage et d’un meilleur bien-être animal modifient les schémas de ce qui est traditionnellement considéré comme de la performance, y compris à l’étage génétique.  

Loading
Guillaume Le Mignon

Responsable Sélection et Recherche Avicole

Pin It on Pinterest

Share This